Faire de Paris une capitale facile à vivre, pour tous

Faire de Paris une capitale facile à vivre, pour tous

 

Rétablir Les services essentiels

Je rétablirai les services essentiels qu’une ville doit à ses habitants : sécurité, propreté, mobilités, en s’engageant sur des objectifs et des délais de réponse, en donnant aux Parisiens les moyens d’évaluer le service en permanence et de sanctionner les manquements éventuels.

Une priorité : la santé des Parisiens Vivre à Paris plutôt que dans une autre ville ne doit plus être synonyme de risques pour la santé. La santé des Parisiens sera LE critère de décision primordial dans tous les domaines. Mon action sera guidée par une batterie d’indicateurs chiffrés, publiés sur le site de la Ville et actualisés en continu, sur tout ce qui influe sur la santé des Parisiens : pollution de l’air, importance des espaces verts, qualité de l’alimentation, salubrité de l’espace public, accès à un médecin généraliste conventionné…

 Un cadre de vie de qualité et la sécurité pour tous

Vivre dans le logement social, cela ne doit plus vouloir dire vivre dans un environnement dégradé et dans l’insécurité. Je veux un grand plan de mise à niveau et de rénovation du parc, et que les locataires du logement social qui ne respectent pas les règles de la vie collective soient immédiatement expulsées.

 

Je veux en finir avec l’inégalité de traitement entre quartiers de Paris

Tout le monde, où qu’il habite, a droit à Paris ! Il est hors de question que l’on continue avec la situation actuelle où la beauté et le confort de l’espace de vie sont réservés à certains quartiers, quand pour tant d’autres, Paris n’est qu’un rêve !  

 

Rangez les pelleteuses !

Il n’y aura plus de travaux à répétition dans les rues : hors interventions d’urgence, il y aura une planification des travaux, publique, et valable pour toute la mandature.

 

Les mobilités : place a l’ordre et au pragmatisme

Je veux faciliter la mobilité de tous, quel que soit le mode de transport, et faire cesser l’idéologie comme l’anarchie. Certaines pistes cyclables les plus larges devront pouvoir être utilisées par les deux roues avec une vitesse réduite ou par des petits bus électriques de quartier. La circulation des trottinettes électriques doit continuer à être possible, sur les pistes cyclables. J’équiperai Paris avec des bornes de charge pour que posséder une voiture électrique ne soit plus synonyme de galères à répétition, puis la Ville s’engagera financièrement pour permettre à tous de remplacer leur véhicule thermique par une voiture électrique. Je veux organiser un service public des livraisons à Paris.

 

Une ville intelligente, enfin !

Je veux mettre les bouchées doubles sur la Ville intelligente et rattraper le temps perdu par la municipalité actuelle, en utilisant les technologies pour améliorer la vie des Parisiens (transports, stationnement, éclairage public par exemple).  

 

Paris moins cher

Je veux une administration parisienne plus agile et efficace et faire des économies de fonctionnement, pour pouvoir garantir un gel des impôts et des tarifs municipaux sur 5 ans. Et cela pour que les classes moyennes soient à nouveau les bienvenues pour vivre et rester à Paris.  

 

Porter la parole de celles et ceux qui ont été oubliés par la municipalité actuelle

Agir pour les plus modestes et les classes moyennes : A Paris comme partout, les inégalités progressent, les classes moyennes souffrent et les plus modestes ont de plus en plus de mal à vivre dignement. Cela me révolte. Pour moi, un bon Maire de Paris doit porter la parole de tous les Parisiens dans tous les arrondissements et dans tous les quartiers. C’est ce qui m’anime. Ma vie professionnelle et mes engagements bénévoles sont tournés vers ce qui me tient à cœur : améliorer la situation de celles et ceux qui ont des difficultés – de santé, liées au handicap, à la dépendance, au chômage -, ou qui vivent dans des quartiers en souffrance dans tous les domaines : trafics, insécurité, économie parallèle, insalubrité. C’est pour cela qu’il y a quelques années, j’ai conçu avec Jean Louis Borloo les plans de cohésion sociale et de rénovation urbaine. Dans le 14e, je me bats par exemple pour les locataires du logement social et ceux qui n’y ont même pas accès, et pour tous ceux qui vivent l’insécurité au quotidien et qui ont tant de mal à se faire entendre. C’est le sens de mon engagement, c’est mon ADN.

 

Close
%d blogueurs aiment cette page :