Mon projet pour Paris 2020 : un capital pour chaque jeune Parisien !

Mon projet pour Paris 2020 : un capital pour chaque jeune Parisien !

Mon projet pour Paris 2020 : un capital pour chaque jeune Parisien !

Paris doit redevenir la ville de tous les possibles pour les jeunes :  la capitale de la formation, du travail, de l'innovation !

le diagnostic : Paris est morose et subit

Paris a été meurtrie et blessée, Paris est morose, Paris s’abîme : tout s’additionne.  Il y a un peu plus de trois ans, au Bataclan, nos valeurs, toute la jeunesse et les joies parisiennes étaient attaquées. Depuis des années, du fait de l’action de la municipalité sortante, Paris hésite entre une Ville Musée, pour les autres et une Ville usée, pour les siens. Chacun dans la ville subit et s’organise du mieux qu’il le peut. Car aucun rêve collectif n’est venu compenser ces peines et ces entraves, un peu comme si Paris devait accepter de se contenter des lumières de son passé, mettant à mots couverts son avenir en pointillés.

beaucoup de jeunes Parisiens ne voient pas leur avenir à Paris

Dans une Ville toujours plus chère, beaucoup de jeunes n’ont pas d’avenir ou d’avenir durable à Paris. De plus en plus, faire des études oblige les parents comme les jeunes à faire de gros efforts. Et ensuite : quelles perspectives pour se loger dans des conditions convenables ? Pour tous ceux qui veulent s’installer comme artisan, reprendre un commerce, créer une start up : sans un soutien familial fort, comment faire et avec quels moyens ? Beaucoup de jeunes ne peuvent projeter leur avenir à Paris et voient, à contre cœur, leur futur ailleurs : en province, en banlieue, à l’étranger.

L’ambition : permettre à chaque jeune Parisien de faire sa vie à Paris

Le seul projet qui vaille pour Paris, ce sont ses jeunes.

Paris retrouvera ses couleurs, celles de l’envie et de l’ambition, en regardant haut et devant : elle doit devenir la Ville de sa jeunesse, une ville abordable, une ville de toutes les promesses : LA capitale qui fait confiance aux jeunes et agit pour eux.

Le Capital Jeune Parisien

Je propose que tout jeune Parisien entre 18 et 25 ans puisse disposer d’un capital jusqu’à 50 000 euros.

Sans autre condition que celle d’être Parisien.

Ce « Capital Jeune Parisien » (CJP) sera décisif pour réaliser tant de projets :

  • créer son entreprise ou en reprendre une : que ce soit une entreprise artisanale – Paris en manque tant –, un commerce – tellement de boutiques sont fermées dans tellement de quartiers -, ou bien une start-up innovante !
  • financer ses études quelles qu’elles soient : tous les jeunes, pas seulement ceux qui étudient dans les plus grandes écoles de commerce, pourront ainsi emprunter dans des conditions qui ne sont aujourd’hui offertes qu’à ceux qui y sont admis
  • mais aussi, avec une somme beaucoup plus faible, réaliser des projets utiles, comme passer son permis de conduire par exemple.

Pour les jeunes : le Capital Jeune Parisien en détail 

  • un prêt dans des conditions très favorables
  • d'un montant au choix du jeune, jusqu’à 50 000 euros
  • avec la caution de la Ville de Paris
  • pour tout jeune Parisien qui le demande, entre 18 et 25 ans
  • un remboursement qui ne commence que six ans après - sauf exceptions par exemple pour les doctorants -
  • des mensualités ajustées en fonction des revenus d’activité
  • un soutien et un accompagnement de la Ville de Paris pour ceux qui rencontreraient des difficultés pour rembourser en raison de maladie ou de chômage par exemple, et cela en vue de trouver une solution adaptée. La Ville développera à cette fin un véritable service d’aide à l’orientation et à la réorientation
  • ce n’est pas un encouragement à l’inactivité ! Au moment d’obtenir son capital, le jeune devra s’engager à suivre une formation et accomplir des travaux utiles à la collectivité s’il est inactif au moment du remboursement.

Pour la Ville de Paris : un investissement financier modeste pour un résultat magnifique !

  • une mise en concurrence des banques : La Ville de Paris mettra les banques en concurrence pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt. Les banques pourront les accorder compte tenu du grand nombre de bénéficiaires et de la caution de la Ville de Paris
  • le coût pour les finances de la Ville sera compris entre 0 euro – si 100% des prêts sont intégralement remboursés - et au maximum, de l’ordre d’1% du budget parisien si tous les jeunes - 30 000 par génération- décidaient, d’emprunter la somme maximale ET que les taux de défaut étaient ceux que constatent les banques
  • en réalité, toute l’action de la Ville de Paris visera à ce que les défauts de remboursement soient bien moindres grâce à un accompagnement professionnel, solide et de proximité pour ceux qui en ont besoin
  • Paris a les moyens de soutenir ses jeunes: des pays qui regardent deux fois à la dépense, comme le Royaume-Uni, le font pour leurs étudiants. Que l’on sache, le Royaume-Uni ne s’est pas ruiné pour cette raison-là !

Mettre en place ce Capital Jeune Parisien, c'est un investissement modeste pour un résultat magnifique :

pour que Paris redevienne, enfin, la CAPITALE DE LA FORMATION, DE L'INITIATIVE, DU TRAVAIL

pour que Paris soit, à nouveau, plus optimiste, avec plus d’initiatives et de richesses, plus d’artisans, de start-ups, de commerces

pour que les Parisiens et Paris aient, à nouveau, un bel et brillant avenir !

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :